Skip to content

au rythme et au froid

01/06/2012

.

beau froid d’été qui passe la nuit à rentrer par nos fenêtres

matin engrelotté enrobé d’édredons et d’amour

enfiler nos manches longues ouatées

odeur de café d’la cuisine

me réveille m’allume

m’éloigne de ce matin pressé

ces réveils, ces retards

à un calme espéré

.

loin au lac

des vieilleries confo sur le corps

tasse chaude en main

passant le temps

à regarder au loin

.

les orteils dans l’eau, dans le sable

se découvrir un corps d’été

ramer et s’reposer

se faire à un rythme lent

de forêt et d’enfant

.

 

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :