Skip to content

20/08/2012

.

sentiments monstres qui s’faufilent

entre les parois d’un coeur calme

ces peurs qui tiraillent

s’installent en douceur

au fin fond des entrailles

le sommeil qui s’échappe

des heures noires, lentes et longues

chercher la trêve, le répit

pour se refaire une raison

.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :