Skip to content

trois semaines.

22/10/2012

.

trois semaines de vie commune

avec ce nouveau né venu de moi

trois semaines de sommeil interrompu

d’inquiétudes quasi-constantes

de douceurs d’attendrissements

d’amour d’apprentissage

.

petit corps lové dans mes bras mes épaisseurs

petit corps bien au chaud dans ses laines

au sein, ce corps que je redécouvre

qui est le mien

.

et la terre reprend sa trajectoire, le temps passe

les gouvernements s’effondrent prorogent

multiplient les gaffes les coups les atteintes à notre intelligence

et le petit dors pareil émerveille pareil s’entortille de sourires

nous mange tout rond nous dévore et le quotidien et le coeur

avec cette simple et inconcevable réalité qu’il est

.

et ces maux de corps

ces blessures de mise au monde

se réparent tranquillement

au rythme d’une nouvelle identité

qui se façonne au train train

d’une journée à cadence nouveau né

.

.

hier on m’a dit qu’à trois semaines

un bébé commence à se rendre compte

que le retour à l’utérus ne se produira pas

que c’est pour de bon cet environnement terrestre froid et dur

(et que souvent cette prise de conscience s’accompagne d’une nouvelle irritabilité)

peut-être qu’à trois semaines, une nouvelle mère aussi se rend à l’évidence

que cette créature va être à son corps, dans ses jupes

pour un bien bon bout de temps

que c’est pour de bon ce bouleversement

.

(à ma très grande surprise, c’est en toute douceur que  cette réalité s’installe en moi)

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :